Ce message s’auto-détruira d’ici… 19h !

Dans son infinie bonté, le Céleste Mécanicien a trouvé un moyen de faire taire les messagers de mauvais augure annonçant la fin du monde pour décembre 2012. Un moyen quelque peu radical : avancer la fin du monde à… aujourd’hui (27 06 2011) !

C’est peut-être abuser, non ? Finalement, ils étaient pas si gênants, ils nous faisaient même rire, ces annonciateurs du grand cataclysme ! Faut croire que ça n’a pas fait rire tout le monde…

Tout cela est bel et bien, mais pour ceux qui aiment commencer par lire les dernières pages d’un roman policier, ça finit comment ?

Attention, Spoiler ! (=> expression qui signale à ceux qui n’aiment pas connaître la fin d’un film ou d’un livre avant de l’avoir vu de ne pas lire ce qui suit, afin de garder l’effet de surprise… Cependant,  si vous êtes soudainement pris(e) de panique, je vous conseille de lire la suite)

Et bien, le scénario n’est pas très original. En gros, piqué à Hollywood. Armageddon 2. Un astéroïde poétiquement dénommé MD 2011 et lancé à toute vitesse vers la terre. Rencontre prévue initialement à 15h30, heureusement repoussée à 19h, le temps de me laisser finir l’article, et vous de le lire. Malheureusement, Bruce Willis étant retenu par un tournage, y a personne pour sauver la Terre.

Une photo du coupable :

L'astéroïde md 2011 flashé au péage de l'autoroute interplanétaire

Mais bon, comme dans (presque) tous les scénarios hollywoodiens, il y a un happy-end :  Le Céleste Mécanicien, vu son grand âge, a oublié quelques chiffres après la virgule, ce qui induit une légère déviation dans la trajectoire de l’impudent projectile. Une vétille, une paille. 12000 km*, c’est la distance qui le séparera de la Terre à son plus proche passage. Ouf ! On respire !

Trajectoire

trajectoire 2

Il y a juste un détail qui me chiffonne… Les calculs qui ont servi à produire ces deux cartes proviennent de la NASA, ceux-là même (ou à peu près) qui ont un jour confondu les pouces et les centimètres lors de la construction du miroir du télescope spatial, le rendant ainsi provisoirement borgne (jusqu’à ce qu’on lui mette des verres correcteurs) De là à ce qu’ils aient oublié eux aussi quelques chiffres après la virgule… Hem hem…

Vous savez si l’abri de la place Alsace-Lorraine à Lorient est ouvert d’ici ce soir ??? Sinon, c’est solide, la base sous-marine  ? Excusez-moi, faut que j’y aille… Vite.

* À comparer à la distance moyenne séparant la Terre de la Lune : 384000 km. Vraiment une paille…