L’apport méconnu des femmes dans l’astronomie

La conférence d’aujourd’hui est l’histoire d’une injustice. Jugez plutôt : seriez vous capables de citer une femme parmi les grands astronomes qui ont jalonné l’histoire ? Je vous sens perplexe…

Et pourtant, et c’est l’un des grands intérêts de cette conférence, peu de grandes avancées astronomiques n’auraient abouti sans l’apport des femmes. Les tâches ingrates, dans l’ombre, c’est pour elles. D’où une exploitation éhontée de leur travail… Contribution méconnue mais essentielle. Hertzsprung-Russell (merci le copié-collé) ne serait rien sans l’apport d’Antonia Maury. Annie Cannon nous a laissé la classification des étoiles et son fameux OBAFGKM (Oh Be A Fine Girl/Guy, Kiss Me), deux exemples parmi beaucoup, beaucoup d’autres…

Rendons enfin justice, vive les femmes astronomes !

Bonne conférence !

 

Samedi, nous présenterons au club le ciel du mois de février, ainsi que l’actualité astronomique de ces dernières semaines.