Quelle journée !

Un vent de fraicheur souffle sur le club ce samedi, pas seulement à cause de la bise ! Nous étions encore nombreux cet après-midi pour assister à la séance du jour : le ciel du mois de février. En prélude à la séance, comme d’habitude, nous avons parlé de tout (surtout) et de rien (un peu), observé le soleil… qui n’avait rien à nous montrer !

[singlepic id=328 w=320 h=240 float=left]Une fois n’est pas coutume, Yves s’est chargé de l’exposé du jour. Après avoir expliqué à nos jeunes recrues comment utiliser un « planiciel », il nous  a rappelé quelques formules mathématiques bien utiles. Désormais, le calcul du grossissement { G = [Focale de l’instrument] / [focale de l’oculaire]}, mais je ne vous apprends rien ; ou le calcul du champ visuel offert par le couple instrument-oculaire avec la formule  { champ visuel = [focale de l’oculaire x champ apparent en degré x 60′] / [Focale de l’instrument]} n’ont plus de secret pour nous. Il nous a ensuite présenté quelques objets de choix à observer le mois prochain dans les constellations du cocher, des gémeaux, de la licorne, de la poupe et du grand chien. Mention spéciale est donnée à deux nébuleuses planétaires : ngc2392, le célèbre esquimau à nez de clown des gémeaux, et ngc 2438 qu’il nous faut rechercher sur le fond dense de l’amas ouvert M46, dans la poupe. Par contre, le mois sera pauvre en rendez-vous planétaire…

L’après-midi s’est achevé en célébrant l’anniversaire de Valentin avec un onctueux, fondant et gargantuesque gâteau au chocolat. Ce n’est pas Michel qui me contredira, vu son impatience à vouloir y goûter… Mention spéciale aussi au jus de pomme cuvée du collège de Valentin. Bon anniversaire Valentin !

Comme la météo a bien voulu continuer à nous sourire, la soirée d’observation que nous avions envisagé pour le soir a été confirmée. Rendez-vous fut pris à 20h30 devant le local, avec pour consigne de bien se couvrir… A l’heure dite, petite frayeur, des nuages avaient envahi le ciel. Heureusement un « doux » zéphir toujours aussi mordant a fini par chasser les importuns. Pas de plateau d’observation au golf ce soir, nous avons préféré rester observer sur la place devant le local, à la grande joie de certains (je ne citerai pas de noms) qui ont pu profiter de la chaleur du local ! Malgré les conditions d’observation un peu « limite », l’ambiance joyeuse et les quelques joyaux du ciel (nébuleuse d’Orion entre autres) ont fini de nous réchauffer.

Et comme il restait du gâteau… vous devinez la fin !

Vivement d’autres et (très) nombreuses soirées d’observation à venir !

La semaine prochaine, tous les membres de l’asso sont conviés à l’assemblée générale, l’occasion de faire le bilan de l’année passée et de parler des projets nombreux de l’année qui débute.