Un week-end aux RAP

Durant le viaduc de l’Ascension, nous nous sommes rendus, Yves et moi, aux Rencontres Astronomiques du Printemps, à Craponne-sur-Arzon. Pour ceux qui ne connaîtraient pas leur géographie française par cœur, Craponne se trouve un peu au milieu de nulle part, entre Saint-Etienne et Le Puy, dans la Haute-Loire. Pour une localisation plus précise, veuillez vous en référer à l’image qui suit…

Borne RAP

Borne RAP

 

Les RAP, ça se mérite… Dix heures de voyage, notamment sur les routes sinueuses du massif central, camping printanier à 940 mètres d’altitude (avec ses nuits… revigorantes), cela peut freiner la motivation. Heureusement, ces rencontres ne manquent pas de chaleur humaine ! Près de 400 astro-amateurs (astrams en langage d’initiés) , de quoi faire de bien belles rencontres, partager nos expériences… et obtenir de lourds secrets de fabrication ! Et puis, il suffit de quelques rayons du soleil et d’une belle nuit étoilée pour nous faire oublier les quelques (très) petits désagréments…

Après une première nuit couverte et pluvieuse (ça tombait bien, histoire de se reposer du voyage), la journée de vendredi a été clémente. Grâce à la lunette de 110/770 de David (Pseudo « Super » sur Webastro) et le filtre calcium de Laurent (déjà rencontré aux GRAO), nous avons « imagé » le soleil avec la DMK. Prometteur…

Soleil CaK RAP 2012

Soleil CaK RAP 2012

 

Ce fut l’occasion aussi d’effectuer de l’espionnage industriel au bénéfice d’une puissance étrangère (en l’occurrence, Michel) histoire de nous occuper les mercredis soirs bricolage. Pêle-mêle, je citerai le diviseur optique compact, l’utilisation de la fibre de carbone, la planche à voile-télescope portable (si si, ça existe !), la PST linéarisée, le télescope 2 secondes (qu’il suffit de lancer en l’air pour qu’à l’atterrissage on ait un dobson monté et collimaté… enfin presque)

 

La soirée fut tout aussi clémente, les télescopes ont pris l’air , toute une batterie de diamètres de 300, 350, 400, jusqu’à 800 (!) millimètres, à l’oculaire ou à  la binoculaire (confortable), pour le plaisir des yeux, de dessiner ou de photographier, nous n’avions que l’embarras du choix ! Ce fut l’occasion aussi de découvrir de nouveaux objets comme la « Rose de Caroline (Herschel) » ou la galaxie des antennes ainsi que quelques belles nébuleuses planétaires. Pour les dentelles du cygne, il aurait fallu être debout encore à 3 heures du matin, malheureusement, nous étions déjà dans des rêves intergalactiques sous la couette…

 

Mais plus que l’observation, c’est l’ambiance si particulière de ce genre de rencontres qui marque tant (même si ça fait du bien d’observer aussi !), à ce niveau, la bande de joyeux lurons de webastro sait y faire. Merci à tous de nous avoir accueilli, et permis de jeter un coup d’œil dans vos drôles de machines. Il y avait à boire et à manger… certains en ont profité ! Bravo aux organisateurs aussi pour la qualité de leur accueil.

Il n’y a plus qu’à attendre l’édition 2013… Michel, si tu te décides à venir, saches que tu y es attendu comme le loup blanc, ainsi que quelques unes de tes réalisations ! Mais attention, pas question qu’on nous le pique, bandes de pirates !

6 thoughts on “Un week-end aux RAP”

    1. C’est prévu… à moins que les membres de Sterenn ne forment un vrai corps expéditionnaire pour les RAP ! Auquel cas on demandera à s’installer près de vous, quand même…

  1. Michel au rap ? il va être fou de voir tout ce que tout le monde bricole …
    et encore tu n’a pas espionner la bino de 300 , le dobson construit dans du plancher (en nid d’abeille d’alu) d’airbus , les lunettes datant de 1900 environ , etc …

    en tout cas faut prévoir le camion pour que vous ameniez ce que vous avec en matos

    PS : ne pas oublier le mètre ruban , le pied a coulisse et une carte 16Go pour l’APN avec un bloc note de 300 pages et les crayons qui vont bien
    PS 2 : confier à michel la présentation du siderostat par exemple pour les rap 2013

    1. Depuis le fail des GRAO, le mètre ruban ne quitte plus ma voiture… Ça peut toujours servir !
      Quant à Michel présentant le sidérostat, ça aurait de la gueule…

  2. oui presenter le siderostat avec le poste dans le toit de la longere et les divers instruments qu’il va y avoir derriere . je n’ose meme pas imaginer ce que vous etes capable de faire … soit en solaire , soit en nocturne ou meme en spectro . en plus il peut servir pour faire un banc optique avec une etoile naturelle (et non artificielle ) pour la collim des tubes .

    faudrais bien que michel en parle devant tout le monde de sa réalisation et de la suite qu’il va y avoir . je suis sur qu’il peut tenir au moins 2 heures sans soucis MDR.

    reste a avoir la longere maintenant mais c’est une autre histoire …

  3. Salut alors je vois qu’on fait de l’espionnage industriel de mon barillet et diviseur ! ksss :p
    Vu la belle bande de bricoleurs géniaux qui traine chez vous, pas besoin d’espionnage à mon avis 🙂

    Au plaisir de se revoir,

    Nicolas

Les commentaires sont fermés.