Les vendredis de l’astronomie

Le vendredi, il y en a qui ont piscine, nous, on a astronomie ! Nous vous proposons une sélection de conférences publiques dédiées à différents aspects de l'astronomie, conférences librement consultables sur le net.


 

Des particules, des étoiles et des probabilités

La saison 2 des conférences vidéo redémarre aujourd’hui ! Il était temps… La conférence du jour va vous permettre de faire un peu plus connaissance avec un de nos chercheurs les plus talentueux : Cédric Villani.

Le mathématicien, médaille d’or Field en 2010 – l’équivalent du nobel en mathématique, s’attache à nous expliquer simplement l’apport des mathématiques dans l’astrophysique. Les concepts sont parfois ardus, mais Villani sait nous les présenter d’une manière inimitable, artistique et passionnante.

 

Elémentaire, mon cher Watson !

La conférence du vendredi, c’est reparti !

Après la parenthèse du polissage de Tux en vidéo, voici enfin le retour des conférences  d’astrophysique en tous genre. Le sujet du jour :

Rencontre autour de la physique des particules : de l’infiniment petit à la création de l’Univers avec le Large Hadron Collider

Conférence donnée à l’Université Pierre et Marie Curie le jeudi 8 mars 2012 par Sophie Trincaz-Duvoid, maître de conférences, directrice adjointe du Laboratoire de Physique Nucléaire et des Hautes Energies – LPNHE

Bon film !

Retour sur la mission Herschel

Il y a quelques semaines, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a annoncé la fin de la principale mission du télescope spatial Herschel avec le réchauffement progressif de l’instrument HFI. Dit comme ça, cela peut vous paraître assez nébuleux. Il n’en est rien ! La conférence du jour va nous permettre de revenir sur la formidable aventure d’Herschel, le plus grand télescope spatial pour l’astronomie dans l’infrarouge et le submillimétrique.


 

Au programme de samedi,  n’oubliez pas l’assemblée générale de l’association, on compte sur vous !

L’apport méconnu des femmes dans l’astronomie

La conférence d’aujourd’hui est l’histoire d’une injustice. Jugez plutôt : seriez vous capables de citer une femme parmi les grands astronomes qui ont jalonné l’histoire ? Je vous sens perplexe…

Et pourtant, et c’est l’un des grands intérêts de cette conférence, peu de grandes avancées astronomiques n’auraient abouti sans l’apport des femmes. Les tâches ingrates, dans l’ombre, c’est pour elles. D’où une exploitation éhontée de leur travail… Contribution méconnue mais essentielle. Hertzsprung-Russell (merci le copié-collé) ne serait rien sans l’apport d’Antonia Maury. Annie Cannon nous a laissé la classification des étoiles et son fameux OBAFGKM (Oh Be A Fine Girl/Guy, Kiss Me), deux exemples parmi beaucoup, beaucoup d’autres…

Rendons enfin justice, vive les femmes astronomes !

Bonne conférence !

 

Samedi, nous présenterons au club le ciel du mois de février, ainsi que l’actualité astronomique de ces dernières semaines.

Noir, c’est noir

Cette semaine, nous allons nous plonger dans l’une des énigmes les plus passionnantes de l’astrophysique contemporaine : la matière noire ou l’énergie noire.

Cette conférence a été donnée à l’Institut d’Astrophysique de Paris le 5 avril 2011, par Nathalie Palanque-Delabrouille, astrophysicienne au CEA (Saclay). (début de la conférence à partir de la huitième minute)

Il y a un début à tout

Après l’intermède quantique de la semaine dernière, retour à une conférence un peu plus « classique », ou plutôt devrais-je dire, plus antique… Puisque nous sommes au tout début de cette année, quoi de plus naturel que de revenir aux origines de la démarche scientifique en général et de l’astronomie en particulier avec l’un de ses pères fondateurs : Anaximandre

Savants d’hier, savants de demain, avec cette vidéo-conférence aujourd’hui, et la présentation du laboratoire AstroParticules et Cosmologie assurée par Valentin demain, la boucle est bouclée… Bon vendredi, et à demain au club!

Vous reprendrez bien un peu de quantique?

Coincée entre les agapes des fêtes de fin d’année auxquelles vous n’avez peut-être pas échappé, et la traditionnelle galette des rois qui ouvrira non moins traditionnellement la première séance du samedi au club, demain donc, voici une vidéo réjouissante qui vous replongera avec délice et légèreté dans… la physique quantique.

A consommer sans modération !

Meilleurs vœux pour cette année 2012… De beaux rendez-vous célestes sont à venir !

Vendredi, c’est théorie

Spéciale dédicace à Valentin et Morvan, nos deux futurs astrophysiciens. Pour les vacances, quoi de mieux qu’une petite conférence sur la théorie des cordes! Vous verrez que c’est autrement plus digeste que de se gaver de chocolats… 

Pas de vidéos durant les fêtes, par contre, je ramasse les copies à la rentrée !

 

 

Vendredi, c’est cosmologie!

Il était temps ! Deux grosses heures de plus, et c’en était fini de la toute nouvelle rubrique « vidéo-conférence du vendredi »… Pas question de concurrencer la causerie du samedi animée par Bernard (aux dernières nouvelles, le sujet du jour ne sera pas Léon Foucault, remis à l’année prochaine, mais un sujet surprise, au secret bien gardé… Bigre!

SS Leporis, l'étoile cannibale

Évoquera-t-il l’extraordinaire découverte d’un institut de recherche de Grenoble grâce au VLTI(1), les premières images réelles d’une étoile cannibalisée par sa compagne ? Non ? Je compte sur vous pour le lancer sur le sujet, en vous basant sur le communiqué officiel de l’ESO

Quoiqu’il en soit, la conférence vidéo du jour n’est pas très éloignée du sujet : la cosmologie ! C’est juste l’échelle qui change, puisque c’est la science qui traite de l’univers en tant que système physique.

Au micro : Jean Audouze… que je présenterai pas non plus (pas question de faire des jaloux… et puis la vidéo le fait très bien !)

Bonne conférence !

(1) I pour interférométrie. Plus de renseignements sur cette page

Vendredi, c’est astronomie !

Normalement, le vendredi, l’école est finie ! Bah, pas chez nous… En fait d’école, c’est à la buissonnière que l’on vous convie. Désormais, chaque vendredi, une conférence vidéo vous sera proposée.

Et pour commencer, honneur au roi des astrophysiciens : Hubert Reeves. On ne le présente plus (et c’est là que commence généralement un petit speech de présentation de 5 minutes… que je vous épargnerai)

Alors, Monsieur Reeves, pourquoi la nuit, il fait noir ?

PS: Petite info en passant, la séance de ce samedi au club sera consacrée à Giordano Bruno et non à Léon Foucault.