Les logiciels d’astronomie

Il existe de nombreux logiciels en astronomie, pour différents usages et différentes plate-formes. voici une liste non exhaustive qui ne demande qu’à être complétée (je compte sur vos différentes suggestions dans vos commentaires)

Logiciels de cartographie

  • Stellarium (Win-Mac-Linux) GRATUIT FRA :
    Stellarium est un logiciel de planétarium open source et gratuit pour votre ordinateur. Il affiche un ciel réaliste en 3D, comme si vous le regardiez à l’oeil nu, aux jumelles ou avec un télescope. Très facile d’utilisation.
  • Cartes du Ciel (Win-Mac-Linux) GRATUIT FRA :
    Logiciel libre de cartographie du ciel d’après les données de 16 catalogues d’étoiles et de nébuleuses, ainsi que la position des planètes, astéroïdes et comètes. Il est conçu de façon à pouvoir produire des cartes de tout type selon les besoins particuliers d’une observation. Un grand nombre de paramètres permettent de choisir spécifiquement ou automatiquement quels catalogues sont utilisés, la couleur et la dimension des étoiles et nébuleuses, le mode de représentation des planètes, l’affichage de labels et de grilles de coordonnées, la superposition de photographies, les conditions de visibilités, etc.
  • Kstars (Linux-Mac-Win) GRATUIT FRA :
    KStars est un planétarium de bureau open source développé sous Linux et maintenant disponible sous Mac et Windows. Il dessine une simulation précise du ciel nocturne, comprenant les étoiles, constellations, amas d’étoiles, nébuleuses, galaxies, toutes les planètes, le Soleil, la Lune, les comètes et les astéroïdes. Vous pouvez voir le ciel comme il apparaît de n’importe quel endroit de la Terre, n’importe quel jour. L’interface utilisateur est très intuitive et flexible. L’affichage peut être déplacé et zoomé avec la souris et vous pouvez facilement identifier les objets, et suivre leur mouvement à travers le ciel. Il intègre en outre EKOS, une interface très complète pour pratiquer l’astrophotographie, du pilotage des différents matériels à la prise de vue. En constante et rapide évolution, partiellement en français (Les traducteurs bénévoles essaient de suivre le rythme de développement)
  • Atlas Virtuel de la Lune (Win-Mac-Linux) GRATUIT FRA :
    Comme son nom l’indique, programme gratuit open source d’étude et d’observation de la Lune. Une base de données de 8 000 entrées et 6 000 clichés de la Lune font de ce logiciel une référence en la matière. Il utilise le protocole ASCOM pour piloter une monture informatisée.
  • Celestia (Win-Mac-Linux) GRATUIT FRA :
    Celestia est un logiciel libre de simulation spatiale en temps réel qui permet d’explorer l’Univers en trois dimensions, sans rester confiné à la Terre comme la plupart des planétariums.
  • Mitaka (Win) GRATUIT FRA :
    Mitaka est un logiciel 2 en 1, à la fois simulateur similaire à Celestia mais aussi planétarium à l’instar de Stellarium. Il permet en outre l’affichage en relief. En anglais.
  • Coelix (Win) PAYANT/GRATUIT FRA :
    Avec COELIX APEX, vous avez quatre logiciels en un : un logiciel de cartographie céleste, un générateur d’éphémérides astronomiques, un planétarium virtuel et un logiciel de pilotage de télescopes avec ASCOM. COELIX DÉMO est la version allégée et gratuite du logiciel de cartographie céleste, d’éphémérides et de planétarium virtuel COELIX APEX.

Logiciels de traitement d’images astronomiques

  • Siril (Linux-Mac-Win) GRATUIT FRA :
    Développé d’abord sous Linux, le logiciel se voulait à l’origine être un fork d’Iris. Mais depuis, il a été complètement réécrit et doté d’une interface moderne. Logiciel de traitement d’images astronomiques, en développement constant. Depuis peu, les utilisateurs Windows peuvent l’installer.
  • Iris (Win) GRATUIT FRA :
    Logiciel de traitement d’images astronomiques. Très complet, mais pas de mises à jour depuis juin 2010.
  • DeepSkyStacker (Win) GRATUIT FRA :
    DeepSkyStacker est un logiciel gratuit destiné aux astro-photographes permettant de simplifier au maximum toutes les étapes de prétraitement des images du ciel profond. Ne convient aux images planétaires.
  • Registax (Win) GRATUIT :
    Logiciel gratuit pour l’alignement / l’empilement / le traitement des images planétaires. Pas de mises à jour depuis 2011.
  • Audela (Win-Linux-Mac) GRATUIT FRA :
    Puissant logiciel libre multiplateforme , permettant les acquisitions CCD, le pilotage de télescopes, le traitement et l’exploitation des images. Automatisation possible grâce aux scripts TCL. Il se couple avec Cartes du Ciel pour le pointage.
  • Lynkeos (Mac) GRATUIT :
    Lynkeos est une application dédiée au traitement d’images astronomiques (essentiellement planétaires) prise avec une webcam montée sur un télescope. Pas de mise à jour depuis 2014.
  • CCDStack (Win) PAYANT :
    Logiciel de traitement d’image astronomique puissant et facile à utiliser.
  • PixInsight (Linux-Mac-Win) PAYANT :
    Pixinsight est une plate-forme de traitement d’image modulaire à architecture ouverte disponible sur Linux, Mac et Windows. Très puissant… mais demande un certain apprentissage.
  • MaxIm DL (Win) PAYANT :
    Logiciel très complet pour l’acquisition et le traitement d’images (CCD, webcam et APN). Inclut le pilotage de télescope, de roue à filtre, de coupoles et de tout équipement astronomique.
  • PRiSM (Win) PAYANT FRA:
    Logiciel très complet pour l’acquisition et le traitement d’images (CCD, webcam et APN). Inclut le pilotage de télescope, de roue à filtre, de coupoles et de tout équipement astronomique.
  • Pour aller plus loin, vous pouvez aller faire un tour sur ce site qui fournit une liste très complète.

    Dernière mise à jour : nov.2017

2 thoughts on “Les logiciels d’astronomie”

  1. Quel est le nom de ce site japonnais je crois qui a la possibilite d’être passe en 3D ? Je vous souhaite a tous une superbe annee avec plein d’étoiles dans les yeux et dans la tete! Enfin pas trop parce qu’il ne faut pas etre dans la lune !!! Et joyeux noel aussi !
    Valentin

    1. Je n’ai pas cité ce logiciel, je ne me souvenais plus de son nom. J’avais juste en tête le nom d’une étoile de la ceinture d’Orion, Mintaka. En fait, je viens de le retrouver : c’est le logiciel Mitaka (sans n) ! Je vais le rajouter à la liste.
      J’en profite pour signaler qu’on pourra toujours facilement retrouver cet article en navigant sur « comprendre > Instruments », en bas de page.

      Belle année étoilée 2011 à toi et à tous !

Les commentaires sont fermés.