Le mois quantique – A la limite du quantique : chat de Schrödinger et décohérence

Dans le monde quantique, un atome peut se trouver en deux positions « à la fois », une porte pourrait être simultanément ouverte et fermée, un chat à la fois mort et vif. Que se passe-t-il à la frontière entre les mondes quantique et classique ? Avec Michel Brune, chargé de recherche au CNRS, au Laboratoire Kastler-Brossel de l’École normale supérieure de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.