Messier 1

Nébuleuse (Rémanent de supernova)

Constellation du Taureau


Identification


Coordonnées : 05 34 31 (AD) +22 00 52 (DEC)

Nom commun : Nébuleuse du Crabe

Numéros catalogues : NGC 1952, LBN833, Sh2-244

Dans les atlas : Pages 135 (U2000), 5 (TI), 14 (PSA), 32 (DSH), 30 (ANP)


Messier 1 en images



Ce qu’il faut savoir de Messier 1


Découverte

M 1 est un rémanent de supernova situé dans la constellation du Taureau, première entrée du catalogue Messier qu’il intégra en 1758. L’astronome anglais John Bevis l’a découvert en 1731 et l’ajouta à son atlas « Uranographia Britannica », jamais publié. Charles Messier le découvrit indépendamment le 28 août 1758. Il était alors à la recherche du retour de la comète de Halley. S’apercevant que l’objet était immobile, il eut l’idée de recenser dans un catalogue tous les objets immobiles du ciel que l’on pourrait confondre avec des comètes. Ce qui n’empêcha pas M 1 d’être de nouveau pris pour la comète de Halley pour son retour en 1835…

M1 a été nommé la nébuleuse du crabe en l’honneur de William Parsons, 3e comte de Rosse, qui a dessiné l’objet en 1844. La Nébuleuse du Crabe est le célèbre vestige de la supernova de 1054, consignée par les astronomes chinois de l’époque. On en  trouve aussi des traces au Japon, Moyen-Orient et en Amérique du Nord. Il a fallu attendre le début du 20è siècle, dans les années 20, pour commencer à soupçonner un lien entre la nébuleuse et la supernova de 1054.

Structure

Distant de 6500 années lumière, Messier 1 s’étend sur 11 a.l. avec une vitesse d’expansion de 1500 km/s. Ce rémanent de supernova, le seul présent dans le catalogue Messier abrite un pulsar (PSR 0531+21) qui tourne sur lui même à la vitesse de 30,2 rotations par seconde ! Ce dernier aurait un diamètre approximatif de 28 à 30 km de diamètre et une masse comprise entre 1,4 et 2 masses solaires. Puissante source d’ondes radio et de rayons X, la région est également la plus puissante source de rayons Gamma du ciel.

L’étoile à l’origine de la supernova devait avoir une masse comprise entre 8 et 12 masses solaires. La supernova apparue au printemps 1054 est restée visible en plein jour pendant 23 jours et aurait atteint une magnitude -7. Le diamètre apparent de la nébuleuse du Crabe est de 6′ x 4′. Sa masse atteindrait les 5 masses solaires. Les filaments de gaz qui la composent sont constitués principalement d’hélium et d’hydrogène ionisés ainsi que de carbone, d’oxygène, d’azote, de fer, de néon et de soufre. Leur température est comprise entre 11000 et 18000 K. Messier 1 étant situé à seulement 1,5° de l’écliptique, il bénéficie de nombreuses conjonctions, voire de transits planétaires ou d’occultations lunaires.

Mémo

Magnitude visuelle : +8,4 – Magnitude surfacique : +11 – Diamètre apparent : 6′x4′ – Visible entre 67°S et 90°N – Période d’observation favorable : Novembre à janvier


Observation historique


Messier1
M 1 vu par Charles Messier le 28 août 1758
Et vous, qu’avez-vous observé ? Que ce soit à l’œil nu, aux jumelles, dans un petit ou un grand instrument, n’hésitez pas à partager vos observations en commentaires ! Cette page a vocation à s’enrichir au fil du temps…

Repérer Messier 1 dans la constellation du Taureau


Située à 1° NO de Zeta Tauri, la nébuleuse du Crabe est facile à repérer. Il faudra cependant bénéficier d’un ciel bien sombre pour éviter qu’elle ne se confonde avec un fond de ciel trop clair.

M1_75

Messier 1 en détails


M1_5
Le cercle orange représente un champ de deux degrés

Ressources externes


Pour préparer l’observation

Liste des objets de Messier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.