Repérages : L’étoile de Barnard

Chaque semaine, découvrons ensemble les principales étoiles de la voûte céleste


 

Nom : BD+04 3561a, HIP 87937

Nom commun : Étoile de Barnard

Constellation : Ophiuchus

Distance : 5,96 al (1,828 pc)

Magnitude apparente : +9,54

Masse : 0,17 M

Infos : L’étoile de Barnard est une étoile de la constellation d’Ophiuchus. Cette naine rouge de type M est principalement connue pour être l’étoile possédant le mouvement propre le plus important (10,3″ par an). L’étoile est nommée en l’honneur de l’astronome Edward Emerson Barnard qui découvrit cette propriété en 1916. Située à une distance de 1,828 parsec (soit 5,96 années-lumière), c’est la cinquième étoile la plus proche de la Terre après le Soleil et les trois composantes d’Alpha Centauri. L’étoile est cependant invisible à l’œil nu en raison de sa faible luminosité.

L’étoile de Barnard est une naine rouge de type M4. Sa magnitude apparente est de 9,54 contre -1,5 pour Sirius (l’étoile la plus lumineuse du ciel) et 6 pour les objets les moins lumineux visibles à l’œil nu ; l’échelle étant logarithmique, une étoile de magnitude apparente 9,57 est donc beaucoup trop faible pour être visible à l’œil nu.

L’étoile de Barnard aurait été formée il y a environ 10 milliards d’années. Cette vieille étoile a ainsi perdu une grande partie de son énergie de rotation et les changements périodiques de sa luminosité indiquent que sa période de rotation est de 130 jours (contre 25 pour le Soleil). En raison de son âge, il fut longtemps supposé que l’étoile de Barnard ne possédait pas d’activité stellaire significative. Cependant, des astronomes observèrent en 1998 une intense éruption solaire : l’étoile de Barnard fait donc partie des étoiles éruptives. L’étoile est également appelée V2500 Ophiuchi dans la désignation des étoiles variables. L’étoile de Barnard a une masse de 17 % et un rayon de 15 à 20 % de ceux du Soleil. Sa température de surface est de 3134 (±102) K. Si elle remplaçait le Soleil, elle serait seulement 100 fois plus lumineuse que la pleine lune.

(source :Wikipedia)

VoisinageCebalrai


 

Étoile de Barnard

Étoile de Barnard dans la constellation d’Ophiuchus

1 thought on “Repérages : L’étoile de Barnard”

  1. Pour les amateurs de hard science, il existe un livre de Robert Forward qui imagine un voyage « plausible » vers l’étoile de Barnard avec une voile solaire: « Le vol de la Libellule ». Ecrit dans les années 80, ce roman imagine une étoile comprenant deux planètes, une géante et une planète double en forme de cacahuète à deux lobes rocheux, aux effets gravitationnels surprenants.

Les commentaires sont fermés.