Balade lunaire : cinquième jour

Promenez-vous sur la Lune !

Ce mois-ci, nouvelle balade lunaire avec comme objectif le cinquième jour de la lunaison.
Mais commençons d’abord par donner quelques bases à propos de notre satellite.

L’origine de la Lune

  • La formation de la Lune est estimée à 4,51 milliards d’années, soit 30 à 60 millions d’années après la formation du système solaire.
  • À ce jour, nous n’avons pas de certitudes quant à l’origine de sa formation, cependant l’hypothèse qui domine est celle du méga impact.
  • Une proto-planète de taille similaire à Mars aurait pu impacter la Terre, arrachant la croûte terrestre et une partie de son manteau pour former un nuage de débris en orbite autour de la Terre.
  • La lune se forme alors rapidement par accrétion des débris.
  • Cependant cette hypothèse n’explique pas tout : la composition isotopique similaire entre la Lune et la Terre, un volcanisme relativement récent ou l’existence passée d’un champ magnétique planétaire.

Jour 5 : la balade commence…

Lune au cinquième jour. Image prise le 10 juin 2016. Crédit photo : Stéphane Germain
Lune au cinquième jour. Image prise le 10 juin 2016. Crédit photo : Stéphane Germain

La même région du terminateur sera visible quatre jours après la pleine Lune au moment où le Soleil se couche à sa surface

Observez la lumière cendrée !

La lumière cendrée est fortement atténuée par rapport aux jours précédents.

Lumière cendrée
Image prise à Taiwan le 13 septembre 2010 Crédit photo : 阿爾特斯 (CC)

Commençons par repérer les grandes formations géologiques :

Le soleil se lève sur la Mer de la Tranquilité et celle de la Sérénité.

  • Mare Tranquilitatis
Mer de la tranquilité
Mer de la tranquilité

Il s’agit en fait d’une vaste plaine de basalte correspondant à un ancien bassin d’impact formé peu après la naissance du système solaire, il y a 4,5 milliards d’années. L’une des plus vastes mers lunaires. 421 000 km2. Forme vaguement circulaire. Nombreuses rainures à la périphérie. Nombreuses dorsales internes.

La mer de la Tranquillité est sans doute la mer lunaire la plus célèbre ; c’est en effet sur la base de la Tranquillité que s’est posé le 20 juillet 1969 l’Eagle, le module lunaire de la mission américaine Apollo 11 menée par les astronautes Neil Armstrong, Michael Collins et Edwin « Buzz » Aldrin, qui ont au nord de cette base trois cratères à leurs noms (cratères secondaires de l’impact de Théophile)

  • Mare Serenitatis
Mer de la sérénité
Mer de la sérénité

Sixième mer lunaire par sa superficie (303 000 km2)
Mare Serenitatis est l’une des mers qui présente des teintes différentes marquées, bien visibles lorsque le soleil est haut sur la région. Ces teintes résultent de l’albedo différent des flots de lave, montrant qu’il y a eu plusieurs épisodes de volcanisme. Système de dorsales important à l’Est.

Parcourons le terminateur du nord au sud à la recherche des cratères remarquables :

Les cratères du jour :

Arnold, Gartner, Posidonius, Chacornac, Le Monnier, Cauchy Tau, le groupe Théophile Cyrille et Catherine, Piccolomini…

  • Arnold
001-Arnold_-_LROC_-_WAC_-_Lettering
Cratère Arnold – Image LRO

Diamètre : 96 km
Formation circulaire.
Versants peu escarpés chevauchés au Nord par Arnold A et un craterlet à l’Ouest et au Sud.
Muraille peu élevée écroulée au Sud.
Fond plat rempli de lave. Crevasse dépression et cratère.
Cristoph Arnold est un astronome allemand né en 1650.

  • Gartner
Cratère Gartner - Image Lunar Orbiter 4
Cratère Gartner – Image Lunar Orbiter 4

Diamètre : 103 km
Formation circulaire.
Versants assez escarpés portant Gärtner A au Nord-Est et Gärtner G & F à l’Est.
Muraille peu élevée engloutie au Sud dans Mare Frigoris.
Fond plat rempli de lave avec Gärtner D au Sud et Rima Gärtner à l’Est. Monticules et craterlets.
Instrument minimal : jumelles x 10
Christian Gärtner est un géologue et minéralogiste allemand né en 1750

  • Posidonius
Cratère Posidonius - Image LRO
Cratère Posidonius – Image LRO

Diamètre : 96 km
Hauteur: 2300 m
Formation circulaire. Forme un couple remarquable avec Chacornac.
Versants peu escarpés portant le trio Posidonius O I & B au Nord.
Muraille assez élevée.
Fond plat avec nombreux craterlets dont Posidonius A et C ainsi que Rimae Posidonius. Lignes de crête.
Instrument minimal : lunette 50mm.

Posidonios est un écrivain grec du deuxième siècle avant J.-C., fondateur de l’école de philosophie de Rhodes et précepteur de Cicéron et de Pompée.

  • Posidonius Rimae
Posidonius Rimae - Image LRO
Posidonius Rimae – Image LRO

Diamètre : 80 km
Système de rainures ramifiées situées dans Posidonius dont certaines perpendiculaires.
Instrument minimal : T300

Rima_Posidonius_II_(LRO)_1
Rima Posidonius
  • Chacornac
Cratère Chacornac - Image Apollo 15
Cratère Chacornac – Image Apollo 15

Diamètre : 51 km
Hauteur : 1450 m
Formation délabrée. Forme un couple remarquable avec Posidonius.
Versants assez escarpés écrasés par Posidonius au Nord-Ouest.
Muraille peu élevée.
Fond plat tourmenté portant le craterlet Chacornac A et Rimae Chacornac. Monticules.
Instrument minimal : lunette 50 mm.

Jean Chacornac est un astronome français né à Lyon en 1823.
Faits marquants: Découvreur de six astéroïdes.
Etude sur les taches solaires. Théorie de l’origine des cratères lunaires.

Jean Chacornac est un astronome français né à Lyon en 1823.

  • Le Monnier
Cratère Le Monnier - Image Apollo 17
Cratère Le Monnier – Image Apollo 17

Diamètre : 61 km
Formation circulaire abîmée partiellement engloutie dans Mare Serenitatis. Lieu d’alunissage de Luna 21 et de parcours au sol du Lunakhod 2.
Versants assez escarpés sauf à l’Ouest.
Muraille effondrée à l’Ouest ouvrant sur Mare Serenitatis. Fond plat rempli de lave très sombre.

Pierre Charles le Monnier est un astronome français né à Paris en 1715. Il a mesuré l’arc de méridien en Laponie en 1737, déterminé la hauteur du pôle céleste à Paris en 1741.

Autour de Cauchy

Cauchy et alentours - Image LRO
Cauchy et alentours – Image LRO

Cauchy Tau

Dôme volcanique sans cratère sommital au Sud de Rupes Cauchy.
Lunette 100 mm minimum

Rupes Cauchy

Faille rectiligne orientée Nord-Ouest Sud-Est. Craterlets adjacents. dont Cauchy B F E et C du Nord-Ouest au Sud-Est.
Lunette 100 mm minimum

Rima Cauchy

Rainure large et rectiligne passant sur le versant Nord-Est de Cauchy et orientée Nord-Ouest Sud-Est.
Comporte un passage très court en forme de S au milieu. Se prolonge à l’Est jusqu’à Lawrence en traversant une région montagneuse.
T200 minimum

Cauchy est un mathématicien français né à Paris en 1789. Auteur de la théorie des fonctions d’une variable complexe. Travaux sur le développement en séries des fonctions.

  • Théophile, Cyrille, Catherine
Théophile - Cyrille - Catherine
Théophile – Cyrille – Catherine – Image LRO

Théophile est un philosophe grec du quatrième siècle

Saint Cyrille est un philosophe grec du cinquième siècle né à Alexandrie. Il fit condamner l’hérésie de Nestor en 431 et précisa la doctrine de l’Incarnation du Christ.

Sainte Catherine d’Alexandrie est une sainte grecque du troisième siècle. Martyre Chrétienne, elle est la patronne des philosophes. Elle fut décapitée sur ordre de l’Empereur Maxence.

  • Théophile
Théophile (Au premier plan à droite)
Théophile (Au premier plan à droite) – Image Apollo 11

Diamètre : 101 km
Formation circulaire formant un trio remarquable avec Cyrillus et Catharina.
Versants escarpés et tourmentés surplombant Sinus Asperitatis de 1200m. et portant Cyrillus au Sud-Est. Theophilus F à l’Ouest et Mädler à l’Est.
Muraille très élevée en gradins chevauchée par Théophilus B au Nord-Ouest.
Fond plat. Imposant massif montagneux central de 1400 m à 4 sommets. Monticules lignes de crêtes et craterlets.
Instrument minimal : jumelles

  • Cyrille
Cratère Cyrille - Image Lunar Orbiter 4
Cratère Cyrille – Image Lunar Orbiter 4

Diamètre : 98 km
Formation circulaire abîmée formant un trio remarquable avec Theophilus et Catharina.
Versants escarpés et tourmentés portant Theophilus au Nord-Est. Ibn Rüshd au Nord-Ouest et Cyrillus E F & G au Sud-Est.
Muraille plus élevée à l’Est qu’à l’Ouest écrasée par Theophilus au Nord-Est et chevauchée par Cyrillus A au Sud-Ouest.
Fond étendu tourmenté portant 3 montagnes centrales et une rainure au Sud. Monticules et craterlets.
Instrument minimal : Lunette 50 mm

  • Catherine
Cratère Catherine - Image Lunar Orbiter 4
Cratère Catherine – Image Lunar Orbiter 4

Diamètre : 101 km
Formation circulaire très abîmée formant un trio aligné Nord Sud remarquable avec Theophilus et Cyrillus.
Versants assez escarpés et très tourmentés au Nord-Est portant Catharina D au Nord-Ouest. Catharina A au Sud-Ouest et Catharina C au Sud-Est
Muraille élevée au Sud-Est et écrasée par le grand cratère semi fantôme Catharina P au Nord. par Catharina B & G au Nord-Est et par le cratère Catharina S au Sud.
Fond plat à l’Est et tourmenté à l’Ouest. Craterlets crevasses et monticules.
Instrument minimal : jumelles

  • Rupes Altai
Rupes Altai
Rupes Altai – Image LRO

Longueur: 480 km
Hauteur : 1000 m
Falaise plus ou moins abrupte partant de Catena Albufeda au Nord jusqu’à Piccolomini au Sud.
Orienté Nord-Ouest Sud-Est.
En forme d’arc de cercle.
Plateau en altitude plus tourmenté que la plaine en contrebas.

  • Fracastor
Fracastorius - Image Apollo 11
Fracastorius – Image Apollo 11

Diamètre : 124 km
Formation circulaire abîmée située sur la rive Sud de Mare Nectaris.
Versants assez escarpés criblés de cratères dont Fracastorius H & E au Nord-Ouest. Fracastorius N et le craterlet triple Fracastorius Y au Sud. Muraille élevée engloutie au Nord dans Mare Nectaris et chevauchée par de nombreux cratères dont Fracastorius D à l’Ouest. Fond plat rempli de lave. Reste de montagne centrale émergeant. Nombreux craterlets dont Fracastorius L et M. Crevasses.
Le cratère a été dénommé Fracastor du nom du médecin et poète italien Girolamo Fracastoro né à Vérone en 1478. Faits marquants: Théorie des sphères homocentriques. Auteur d’une poésie sur la syphilis (!).
Instrument minimal : jumelles

  • Piccolomini
Piccolomini - Image LRO
Piccolomini – Image LRO

Dimension : 88 km
Formation circulaire isolée.
Versants escarpés criblés de cratères portant Piccolomini M et C au Nord et Piccolomini S au Sud.
Muraille très élevée en gradins.
Fond plat. Imposant massif montagneux central à 4 sommets. Craterlets.
Instrument minimal : lunette 50 mm

En résumé…

Image annotée
Positions des différentes formations présentées

Quand observer en 2021 ?

La même région du terminateur est visible cinq jours après la nouvelle Lune et quatre jours après la pleine Lune :

Après la nouvelle lune

15 juillet 03h16
13 août 15h50
12 septembre 02h51
11 octobre 10h05
9 novembre 22h14
9 décembre 08h43

Après la pleine Lune

28 juillet 04h36
26 août 14h01
25 septembre 01h54
24 octobre 16h56
23 novembre 09h57
21 décembre 05h35

Aux heures indiquées ci-dessus, la Lune n’est peut-être pas visible; cherchez-la quelques heures avant ou après !

Vous pouvez vous amuser à essayer d’identifier l’ensemble des formations présentées ici en vous aidant de l’image du jour 5 (au début de l’article) mais aussi avec le logiciel Atlas Virtuel de la Lune (Virtualmoon)

Retrouvez en vidéo la séance du samedi consacrée à la présentation du cinquième jour de la lunaison :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.