Balade lunaire : deuxième jour

Promenons nous sur la Lune !

Ce mois-ci, nouvelle balade lunaire avec comme objectif le deuxième jour après la nouvelle lune.

Et pourquoi ne pas commencer par le premier jour ?
Tout simplement parce qu’il n’y a quasiment aucun détail à observer sur la surface de la lune. Par contre réussir à capturer l’image de la Lune âgée de quelques heures constitue un challenge difficile mais très apprécié des astronomes !

Mais… combien de jours comporte une lunaison ? Commençons d’abord par donner quelques bases à propos de notre satellite.

  • La lune effectue une orbite complète autour de la Terre par rapport aux étoiles fixes du ciel en 27 jours 07 h 43 m. C’est ce que l’on appelle la période sidérale
  • Une lunaison est l’intervalle de temps entre deux nouvelles lunes.
  • L’intervalle de temps entre deux phases identiques est appelée période synodique. Du fait du mouvement de la Terre autour du Soleil, cette période est plus longue : 29j 12h 44m en moyenne.
  • La lune montre toujours la même face, mais des mouvements supplémentaires de notre satellite permettent d’en voir un peu plus, jusqu’à 59 % de sa surface : c’est la libration.
  • La région la plus intéressante à observer de la lune est la région du terminateur : limite entre le jour et la nuit sur la surface de la lune. Les reliefs sont fortement contrastés du fait de la lumière rasante du soleil.
  • La même région du terminateur peut être observée deux fois au cours d’une lunaison : une fois lorsque le Soleil se lève sur le terminateur, une autre fois lorsqu’il s’y couche. Ainsi, le terminateur du deuxième jour peut être également observé le lendemain de la pleine lune !

Jour 2 : la balade commence…

Observez la lumière cendrée !

La lumière cendrée est la faible lueur due au clair de Terre sur la partie sombre de la Lune.
Son origine a été expliquée pour la première fois au début du XVIe siècle par Léonard de Vinci dans le Codex Leicester (vers 1510).

Commençons par repérer les grandes formations géologiques de la lune :

  •  La Mer des Crises commence à se dévoiler sur le terminateur. À rechercher sur le limbe est-nord-est. Dimensions : 620 km x 570 km. Age : 3,9 milliards d’années
  • La Mer de Humboldt, sur le limbe lunaire au nord-est, à cheval entre la face visible et la face cachée de la Lune. 273 km de diamètre.

Parcourons le terminateur du nord au sud à la recherche des cratères remarquables :

  • Berosus et Hahn
    Deux petits cratères de diamètre similaire (74 et 84 km) visibles sur le limbe nord-est de la Lune, entre la mer de Humboldt (au-dessus) et la mer des Crises (en dessous)
  • Condorcet
    Petit cratère de 75 km de diamètre, en bordure sud de la mer des Crises, sur le limbe Est. Profondeur : 2650 m.
  • Langrenus
    Cratère de belle taille au relief tourmenté, sur le limbe Est, juste en-dessous de l’équateur lunaire. Diamètre : 132 km – Profondeur : 2700 m.
    L’astronome, ingénieur et mathématicien flamand Michael Florent van Langren a été le premier scientifique à dessiner une carte lunaire tout en donnant des noms à de nombreux lieux… Jusqu’à son propre nom !

  • Vendelinus
    Cratère d’impact fortement érodé, en-dessous de Langrenus, situé à l’Est-Sud-Est du limbe Il porte le nom de l’astronome flamand Godefroy Wendelin.
    Diamètre : 141 km – Profondeur : 2600 m
  • Furnerius
    Formation circulaire constellée de craterlets. Le fond assez plat est entouré de murailles élevées. Il abrite une faille Rima Furnerius. Diamètre : 126 km – Profondeur : 3500 m

Surveillez la zone des librations :

À la faveur des librations, vous pourrez observer à l’occasion un certain nombre d’autres formations géologiques

  • Gauss, grand cratère de 177 km de diamètre et 3500 m de profondeur, situé au Nord-Est du limbe
  • Plutarch (Plutarque) est un cratère de 68 km de diamètre, en bordure de la zone de libration, à l’Est-Nord-Est du limbe.
  • La Pérouse.
    Cratère de 75 km de diamètre situé à l’Est de Langrenus, disposant de murailles élevées et d’une imposante montagne centrale.

Vous pouvez vous amuser à essayer d’identifier l’ensemble des formations présentées ici en vous aidant de l’image du jour 2 en début d’article, ainsi qu’avec le logiciel « Atlas virtuel de la Lune » (Virtualmoon)

Bonne balade !

Les prochains rendez-vous avec le deuxième jour de la lunaison :

14 avril 2021 – 13 mai 2021 – 12 juin 2021 – 10 ou 11 juillet 2021 – 10 août 2021 – 8 ou 9 septembre 2021 – 8 octobre 2021 – 6 novembre 2021 – 6 décembre 2021…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.