Messier 15

Amas Globulaire

Constellation de Pégase


Identification


Coordonnées :  21 29 58 (AD) +12 10 1 (DEC)

Nom commun : Great Pegasus Cluster (rare), Nuage de Pégase (rare)

Numéros catalogues : NGC 7078

Dans les atlas : Pages 210 (U2000), 17 (TI), 75 (PSA), 39 (DSH), 52 (ANP)


Messier 15 en images



Ce qu’il faut savoir de Messier 15


Découverte

M 15 est un amas globulaire situé dans la constellation de Pégase, quinzième entrée du catalogue Messier qu’il intégra en 1764. Il fut découvert par l’astronome italien Giovanni Domenico Maraldi le 7 septembre 1746, lequel ne vit alors qu’une étoile nébuleuse assez brillante composée de plusieurs étoiles. Charles Messier l’observa pour la première fois le 4 juin 1764.

Structure

L’amas est distant de 33600 années lumière alors que son diamètre apparent atteint 18 minutes d’arc. Selon les publications, il n’est pas rare de voir de grosses disparités sur les dimensions d’un objet, sans pour autant qu’il y ait d’erreurs, tout dépend de quoi on parle. Par exemple, Messier 15 a un diamètre de 7′ en visuel, 12,3′ en photographie, et un rayon gravitationnel (au-delà duquel il n’exerce plus d’influence sur les étoiles) de 21,5′. En se basant sur 18 minutes d’arc, et compte-tenu de sa distance, son diamètre réel atteint 175 a.l. Il est en outre l’un des amas globulaire les plus anciens de notre galaxie avec plus de 12 milliards d’années.

Messier 15 est noté IV dans la classification Trumpler, ce qui indique une forte concentration centrale. Son noyau très ramassé a probablement subi un effondrement par le passé. Il pourrait contenir un trou noir supermassif. On dénombre plus de 100000 étoiles dont 110 étoiles variables, ce qui en fait l’un l’un des plus riches amas globulaires en étoiles de ce type. Les étoiles les plus brillantes de M15 atteignent la magnitude +12,3. Lumineux, l’amas brille comme 413000 soleils. Il se rapproche de nous à 109 km/s.

Outre son nombre élevé de variables, la principale particularité de Messier 15 est la présence en son sein d’une petite nébuleuse planétaire, Pease 1. Elle fut découverte en 1927 au mont Wilson par Francis Pease. De magnitude 13,8 et d’aspect stellaire (3″ d’arc de diamètre), on peut tenter de l’observer dans un télescope d’un diamètre confortable, un filtre OIII aidera fortement à la repérer.

Mémo

Magnitude visuelle : +6,2 – Magnitude surfacique : +11 – Diamètre apparent : 18’ – Visible entre 78°S et 90°N – Période d’observation favorable : d’août à décembre.


Observation historique


Messier 15
M 15 vu par Charles Messier le 3 juin 1764
Et vous, qu’avez-vous observé ? Que ce soit à l’œil nu, aux jumelles, dans un petit ou un grand instrument, n’hésitez pas à partager vos observations en commentaires ! Cette page a vocation à s’enrichir au fil du temps…

Repérer Messier 15 dans la constellation de Pégase


Messier 15 est plutôt facile à repérer, parfois visible à l’œil nu dans d’excellentes conditions d’observation. Il faudra le rechercher dans le prolongement du segment Biham – Enif (Theta Peg – Epsilon Peg) à 4° d’Enif

M15_75

Messier 15 en détails


M15_5
Le cercle orange représente un champ de deux degrés

Ressources externes


Pour préparer l’observation
Liste des objets de Messier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.