Messier 44

Amas ouvert

Constellation du Cancer


Identification


Coordonnées : 08 40 24 (AD) +19 40 00 (DEC)

Nom commun : L’amas de la Crèche, l’amas de la Ruche

Numéros catalogues : NGC 2632, OCl 507.0, Mel 88

Dans les atlas : Pages 141 (U2000), 12 (TI), 24 (PSA), 30-50 (DSH), 40 (ANP)


Messier 44 en images



Ce qu’il faut savoir de Messier 44


Découverte

M 44 est un amas ouvert situé dans la constellation du Cancer, quarante-quatrième entrée du catalogue Messier qu’il intégra en 1769. Facilement visible à l’œil nu, l’amas est connu depuis la préhistoire. Ce sont les grecs et les romains qui l’ont surnommé l’amas de la Crèche (Praesepe en latin), où paissent deux ânes, Asellus Australis et Aselus Borealis (deux des principales étoiles de la constellation). L’astronome grec Eudoxe de Cnide aurait été le premier observateur connu de l’amas dans les années 380 à 360 avant JC. Le poète grec Aratus le mentionna dans un poème en 260 avant JC. Mais il a fallu attendre Galilée pour le résoudre en étoiles en 1610.

Charles Messier en fit une description précise le 4 mars 1769. L’objet étant très lumineux  et ne pouvant être confondu avec une comète, il est surprenant que Messier ait pensé à l’intégrer dans son catalogue. Mais il l’a fait également pour des objets aussi lumineux que M 42/43, M 45. Il se peut que Messier ait souhaité compléter avec quelques objets faciles sa première édition de son catalogue qui comptait 45 objets.

L’amas de la crèche est aussi surnommé amas de la ruche.

Structure

Distant de 594 années lumière, l’amas de la Crèche s’avère être l’un des plus proches de nous. Avec ses dimensions apparentes estimées à 70 minutes d’arc, on en déduit un diamètre réel de 12 a.l. C’est un amas plutôt âgé, avec 730 millions d’années. Il contient un millier d’étoiles. Les deux tiers d’entre elles sont des naines rouges (type spectral M), 30% des étoiles similaires au Soleil (F, G, K), 2% des étoiles de type K. Les plus brillantes atteignent la magnitude de +6 à +6,5.

La masse de Messier 44 correspond à 600 masses solaires. On a observé que les étoiles les plus massives se trouvent au centre de l’amas, les plus légères étant reléguées en périphérie. C’est ce qu’on appelle le processus de ségrégation de masse, observable dans bien d’autres amas ouverts. Quelques étoiles variables sont également présentes. En 2012, deux planètes, de type Jupiter chaud, ont été détectées orbitant autour d’étoiles similaires à notre soleil.

Mémo

Magnitude visuelle : +3,1 – Magnitude surfacique : +13 – Diamètre apparent : 70′ – Visible entre 70°S et 90°N – Période d’observation favorable : Hiver.


Observation historique


Messier 44
M 44 vu par Charles Messier le 4 mars 1769
Et vous, qu’avez-vous observé ? Que ce soit à l’œil nu, aux jumelles, dans un petit ou un grand instrument, n’hésitez pas à partager vos observations en commentaires ! Cette page a vocation à s’enrichir au fil du temps…

Repérer Messier 44 dans la constellation du Cancer


Avec Messier 44, c’est le monde à l’envers : en effet, l’amas permet généralement à repérer les faibles étoiles de la constellation du Cancer. Lumineuse et étendue, il n’y a aucune difficulté à l’observer à l’œil nu, au centre de la constellation. L’idéal est de l’observer dans une paire de jumelles, ou de privilégier des très faibles grossissements dans les télescopes ouverts. 

M44_75

Messier 44 en détails


M44_5
Le cercle orange représente un champ de deux degrés

Ressources externes


Pour préparer l’observation

Liste des objets de Messier

1 thought on “Messier 44”

  1. Superbe amas aux jumelles 25×100, qui embrase tout le champ.
    A noter un petit astérisme dans l’amas, que m’a fait découvrir Yves Bouzeau, qui n’ait pas sans rappeler les Hyades en miniature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.