Messier 81

Galaxie

Constellation de la Grande Ourse


Identification


Coordonnées : 09 55 33 (AD) +69 03 55 (DEC)

Nom commun : Galaxie de Bode

Numéros catalogues : NGC 3031, UGC 5318

Dans les atlas : Pages 23 (U2000), 2 (TI), 31 (PSA), 11 (DSH), 46 (ANP)


Messier 81 en images



Ce qu’il faut savoir de Messier 81


Découverte

M 81 est une galaxie spirale située dans la constellation de la Grande Ourse, quatre-vingt-unième entrée du catalogue Messier qu’elle intégra en 1781. On doit sa découverte à l’astronome allemand Johann Elert Bode le 31 décembre 1774. Pierre Méchain la redécouvrit indépendamment en 1779. Il fit part de sa découverte à Charles Messier qui confirma sa position le 9 février 1781. Messier 81 porte également le surnom de Galaxie de Bode, en hommage à son découvreur.

Structure

Distante de près de 12 millions d’années lumière, la galaxie paraît plutôt imposante dans le ciel avec une taille apparente de 24,9 x 11,5 minutes d’arc (un peu moins d’une pleine lune dans sa plus grande largeur). On en déduit un diamètre physique de 87000 a.l., ce qui est relativement modeste.    Messier 81 accueille 200 à 250 milliards d’étoiles. Elle dispose en outre d’un trou noir supermassif estimé à 70 millions de masses solaires. La galaxie compte 70 amas globulaires (possiblement jusqu’à 210 amas globulaires) et une bonne trentaine d’étoiles variables de type céphéides.

M 81 est le membre principal d’un groupe de galaxies (Groupe de M 81) qui compte 34 membres dont M 82 et NGC 3077. Ce groupe n’est pas très éloigné de notre amas local et fait partie comme nous du superamas de la Vierge. Les noyaux respectifs de M 81 et M 82 ne sont distants que de 150000 a.l. Leur rapprochement passé a profondément affecté M 82, classée comme galaxie irrégulière. M 81 n’est pas en reste, avec une forte dissymétrie dans la répartition de sa masse (plus lourd au centre) et dans l’apparence de ses bras spiraux par exemple. Une supernova a été découverte le 28 mars 1993, elle a atteint la magnitude +10,5.

Mémo

Magnitude visuelle : +6,9 – Magnitude surfacique : +13,2 – Diamètre apparent : 24,9′ x 11,5′ – Visible entre 21°S et 90°N – Période d’observation favorable : Printemps, circumpolaire à nos latitudes.


Observation historique


Messier 81
M 81 vue par Charles Messier le 9 février 1781
Et vous, qu’avez-vous observé ? Que ce soit à l’œil nu, aux jumelles, dans un petit ou un grand instrument, n’hésitez pas à partager vos observations en commentaires ! Cette page a vocation à s’enrichir au fil du temps…

Repérer Messier 81 dans la Grande Ourse


Repérer M 81 ne devrait pas poser de problème, sauf si elle se trouve au zénith, ce qui n’est pas toujours évident à pointer dans les instruments. Le chemin pour la repérer est très facile, il suffit de prolonger d’une longueur l’axe Phecda/Dubhé. Avec sa magnitude de +6,9, elle est accessible aux jumelles. Cerise sur le gâteau, vous ne devriez pas manquer d’observer dans le même champ à faible grossissement M 82 à 38 minutes d’arc de là.

M81_75

Messier 81 en détails


M81_5
Le cercle orange représente un champ de deux degrés

Ressources externes


Pour préparer l’observation

Liste des objets de Messier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.