Messier 108

Galaxie

Constellation de la Grande Ourse


Identification


Coordonnées : 11 11 30 (AD) +55 40 26 (DEC)

Nom commun : Surfboard galaxy, galaxie de la planche de surf (rares)

Numéros catalogues : NGC 3556, UGC 6225

Dans les atlas : Pages 46 (U2000), 2 (TI), 43 (PSA), 10 (DSH), 54 (ANP)


Messier 108 en images



Ce qu’il faut savoir de Messier 108


Découverte

M 108 est une galaxie spirale ou spirale barrée selon les sources, située dans la constellation de la Grande Ourse, cent-huitième entrée du catalogue Messier qu’elle intégra tardivement en 1953 ! Pierre Méchain découvrit la galaxie le 19 février 1781. Messier l’observa à son tour le 24 mars de la même année, sans publier les détails de cette découverte. William Herschel découvrit indépendamment M 108 le 17 avril 1789.

Il fallut attendre 1953 et les travaux bibliographiques de l’astronome et historien des sciences Owen Jay Gingerich pour rétablir l’antériorité de la découverte par Méchain et l’intégration de M 108 au catalogue Messier. (Voir ci-dessous la section Observation historique). On trouve parfois (rarement) le surnom de galaxie de la planche de surf (surfboard galaxy) pour indiquer cette galaxie.

Structure

Distante de 45 millions d’années-lumière, Messier 108 occupe dans le ciel un espace de 8,6 x 2,4 minutes d’arc. Cela permet de déterminer son diamètre réel à 110000 a.l.. Du fait de sa forte inclinaison (quasiment vue par la tranche, la galaxie est inclinée à 75°), on distingue mal la structure de la galaxie. Si la plupart des études penchent pour une structure spirale (Sc), certains émettent l’hypothèse d’une spirale barrée. Il manque cependant d’éléments pour étayer cette hypothèse.  Ce qui caractérise encore M 108, c’est l’absence apparente de bulbe ou de noyau. On note aussi la présence d’un disque riche en poussières et en gaz HII, propices à la formation de jeunes étoiles.

Sa masse est estimée à 125 milliards de masses solaires et la galaxie contiendrait 400 milliards d’étoiles. Elle posséderait en outre près de 300 amas globulaires en périphérie et un trou noir supermassif en son sein, de 24 millions de masses solaires. Le satellite Chandra X-ray a également pu détecter 83 sources X. Une supernova a fait son apparition en janvier 1969, atteignant la magnitude de +13,9. Quoique isolée, Messier 108 serait l’un des principaux membres de l’amas de galaxies de la Grande Ourse. Elle s’éloigne de nous à la vitesse de 699 km/s.

Mémo

Magnitude visuelle : +10 – Magnitude surfacique : +13,1 – Diamètre apparent : 8,6′ x 2,4′ – Visible entre 34°S et 90°N – Période d’observation favorable : Circumpolaire, au plus haut au printemps.


Observation historique


Même s’il en a exprimé l’intention, Charles Messier n’a jamais pris le temps de mettre à jour son catalogue après la dernière édition parue en 1781. Sept objets furent donc ajoutés bien après, notamment au 20è siècle, comme c’est le cas de M 108.

Plusieurs indices ont pu servir à compléter le catalogue. Et tout d’abord dans l’édition de 1781, dans sa description de M 97 : « (…) Près de cette nébuleuse il en vit une autre, qui n’a pas été déterminée [M 108], ainsi qu’une troisième qui est auprès de gamma de la Grande Ourse [M 109] »

On a aussi retrouvé des notes manuscrites de Messier en marge d’un exemplaire personnel de son catalogue avec les positions de l’objet qu’il avait fini par déterminer. À défaut du fac-similé, voici la traduction en français de la traduction anglaise de la note manuscrite (c’est un peu tortueux mais ça vaut le détour…) : 

Nébuleuse près de la précédente…. elle est encore plus faible : elle est à 48 ou 49′ plus au nord et 30 min… suivante en AD : Trouvée par M. Méchain 2 ou 3 jours après la précédente[Messier 97].

Enfin, Pierre Méchain donna des détails de ses dernières découvertes dans un courrier adressé à Jean Bernouilli (II) daté du 6 mai 1783, publié dans les Nouveaux mémoires de l’académie royale des sciences et belles lettres (année 1782) (Pages 46 à 51) avec l’extrait reproduit ci-dessous évoquant M 108 et M 109 :

Messier 108-109
M 108 et M 109 vue par Pierre Méchain en 1781
Et vous, qu’avez-vous observé ? Que ce soit à l’œil nu, aux jumelles, dans un petit ou un grand instrument, n’hésitez pas à partager vos observations en commentaires ! Cette page a vocation à s’enrichir au fil du temps…

Repérer Messier 108 dans la constellation de la Grande Ourse


Messier 108 est très facile à repérer dans la Grande Ourse, à seulement 1,5° SE de la brillante Merak et à 49′ NO de M 97. Il est possible d’observer ces deux objets ensemble avec un faible grossissement.

M108_75

Messier 108 en détails


M108_5
Le cercle orange représente un champ de deux degrés

Ressources externes


Pour préparer l’observation

Liste des objets de Messier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.